Réagir à un empoisonnement

Catégories Alimentation

 

empoisonnement

 

Que faire si vous pensez être victime d’un empoisonnement alimentaire?

Tout d’abord, c’est une habitude que tout le monde devrait prendre et qui n’est pas contradictoire à l’alimentation : utilisez vos sens, surtout l’odorat, avant de goûter un plat.
Sans parler de paranoia, des indices peuvent indiquer que vous ne devez pas ingurgiter telle boisson ou tel aliment.
Faites confiance à votre sens de la vue et de l’odorat avant tout. Une boisson qui mousse ou qui semble émettre quantité de gaz malodorants doit être évitée.

Par exemple, le phosgène est un gaz toxique malodorant à température ambiante qui devient toxique lorsqu’on le refroidit. Un poison peut passer dans le sang, selon l’agent chimique qui le compose, en quelques secondes ou minutes.
Le fait de vous réveiller après quelques temps d’inconscience ne permet pas de dire que vous avez évacué le poison. Certains ont un effet sédatif.

Quelques poisons que vous pourriez détecter vous-même à l’odeur :

Le phosgène, cité ci-dessus, possède une odeur de fruit pourri. Il provoque une suffocation. Les symptômes se verront apparaître entre 1 à 24h et s’apparente à des sensations de brûlure dans les yeux, dans la gorge, une sensation d’oppression au niveau de la poitrine ainsi qu’une toux prononcée.

Le chlorure d’hydrogène empoisonne le sang. Son odeur est âcre et métallique. Les symptômes arrivent très rapidemment (quelques secondes à quelques minutes) : les yeux s’irritent, la peau également, apparition de liquide dans les poumons et bleuissement de la peau.

Le cyanure provoque également des suffocations. Son odeur s’apparente à celle de l’amande amère et les symptômes apparaissent très vite, tout comme le chlorure d’hydrogène avec quant à lui nausées, maux de tête, affaiblissement, une perte de conscience et des angoisses.

Le chlore est facile à détecter de pas son «odeur d’eau de javel». En réalité, c’est l’eau de javel qui sent le chlore, car elle est composée d’atomes de chlore. Les symptômes et leur temps d’apparition sont similaires à ceux du cyanure : en quelques secondes ou minutes, des maux de tête apparaissent, accompagnés de nausées, angoisses, perte de conscience et affaiblissement général. Il provoque également la suffocation.

Enfin, l’arsine empoisonne le sang. Son odeur d’ail est très caractéristique. Les symptômes peuvent mettre de quelques minutes à quelques heures et provoquer des maux de tête, des étourdissements, douleurs abdominales, difficultés à respirer, des nausées et vomissement. On peut retrouver également du sang dans les urines.

En résumé, éviter de boire ou manger des aliments qui sentent l’amande amère, l’ail, le fruit pourri, le chlore ou qui ont une odeur qui vous parait âcre.

Si vous n’avez pas pu éviter cela et que vous pensez que vous auriez du vous abstenir d’en ingurgiter :

1. Vomir

Faites-vous vomir le plus rapidemment possible. Si le poison n’a pas encore le temps de contaminer le sang, les risques sont amoindris. Vous pouvez vous aider d’eau gazeuse ou de l’eau salée mais ne buvez pas de lait. Cela peut prendre quelques minutes.

2. Prendre du charbon actif

Procurez-vous du charbon actif. Prenez une dose de charbon actif une fois que les vomissements ont cessé.

3. Faire analyser

Si vous en avez la possibilité, faites analyser ce que vous avez ingurgité. Malgré cela, certains poisons peuvent être très difficile à détecter lorsqu’ils sont faiblement dosés. C’est le cas de la dioxine, du mercure et d’autres métaux lourds.

4. Consultez rapidement

Appelez le centre anti-poison le plus proche. Selon les cas, vos symptômes et ce que vous mangé, il pourra vous préscrire l’antidote adapté et ou des examens approfondis, analyse de sang ou d’urine.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.