L’ail, ce super aliment aux multiples vertus

Catégories Alimentation

S’il y a bien quelque chose à toujours avoir dans sa cuisine, ce sont des têtes d’ail!

Riche en vitamines A, B, C, et E, l’ail semble être un aliment miracle : antiseptique, anti-inflammatoire, anti-cholestérol ou encore antioxydant, il est également un très bon antibiotique naturel grâce à sa teneur en allicine. C’est l’allicine qui donne son odeur caractéristique et forte à l’ail.
Utilisé depuis la Rome antique comme anti-poison, les vertus médicinales de l’ail ne sont plus à démontrer :

C’est grâce à ses acides dits “phénoliques” que l’ail agit comme un antiseptique très puissant au niveau du système digestif et de l’appareil respiratoire.
Fluidifiant le sang, il permettrait d’en dissoudre les caillots, freinant ainsi l’évolution de l’athérosclérose (maladie artérielle chronique caractérisée par des dépôts de lipides dans les artères. L’alcoolisme, le diabète, le tabagisme, l’obésité, la sédentarité, ou encore l’hypertension artérielle en sont des facteurs de risques).

Consommé de façon régulière, l’ail aiderait à prévenir certains cancers comme celui du rectum, celui du côlon et le cancer de l’estomac. Il serait également un excellent moyen de se débarrasser des vers intestinaux, favoriserait la digestion, tout en aidant au développement de notre flore intestinale grâce à un pro-biotique dont il est pourvu : l’inuline.
Ajoutez à toutes ses vertus que l’ail est excellent contre le rhume.

A consommer régulièrement oui, mais en quantités raisonnables. Ingéré en excès, il pourrait vous provoquer des brûlures d’estomac.
L’idéal serait de consommer 4 ou 5 gousses d’ail crues par jour.


Conseils personnels :

Si vous trouvez le goût trop prononcé : laissez l’ail cru, épluché et coupé en petits morceaux, macérer quelques heures dans un peu d’huile d’olive.
Si vous êtes réticent à manger de l’ail à cause de l’haleine fétide qu’il laisse derrière lui… voici quelques astuces :

  1. La moutarde : Mélangez 2 cuillers à café d’huile d’olive, 1 cuiller de moutarde et 1 pincée de sel, faites en un bain de bouche pendant 1 à 2 minutes et recracher sans rincer votre bouche.
  2. Vous n’aimez pas la moutarde, et vous avez du yaourt dans le réfrigérateur : Le yaourt frais peut faire l’affaire, il est très efficace contre l’haleine due à l’ail, MAIS nous verrons dans un futur article que les produits laitiers ne sont vraiment PAS nos amis pour la vie
    (lire notre article sur nos mauvaises habitudes du matin en cliquant ici).
  3. Le clou de girofleCroquez-en quelques uns après vos gousses d’ail ou laisser-les quelques minutes dans l’eau chaude en infusion.
  4. La pomme : Une pomme après votre repas nettoiera votre bouche et anéantira l’odeur de l’ail.
  5. Le fenouil : Idem avec un morceau de fenouil!
  6. Le jus de citron : Enfin, si vous avez un citron, n’hésitez-pas à en presser le jus, outre ses innombrables vertus contre l’acidité du corps, il atténuera grandement votre haleine d’ail.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.