Habitudes alimentaires – la guerre inconsciente ou ces mensonges qui nous empoisonnent

Catégories Alimentation

Attention ! Mon propos peut vous choquer! Saviez-vous que chaque matin, vos habitudes vous conduisaient en guerre et que les assauts commençaient dans votre propre maison ? Vous allez me traiter de complotiste délirant en me disant que grâce à vos efforts vous avez tout le confort possible, un toit, le dernier cri des appareils électroménagers, des provisions, du chauffage, etc. Bref, que tout va bien dans notre occident développé technico-scientifiquement.

Faux ! Rien n’est plus mensonger et notre slogan : « une vie saine et sauve » pèse ici de tout son poids car nous nous levons chaque matin comme si nous allions faire une guerre de tranchées. Sauf que, notre physiologie la perçoit mais PAS notre conscience. Si l’on entend par guerre, un affrontement avec un ennemi qui veut vous tendre des pièges mortels, nous y sommes presque. Les menaces sont réelles et concrètes, seule la volonté est à interroger et ce sera l’objet d’un prochain article.

Mais alors me direz-vous avec raison : « je ne suis pas masochiste, comment se fait-il que je doive affronter tout cela sans le savoir ? » La réponse est : à cause d’une confiance mal placée et un manque de temps et d’informations. Cette confiance est celle placée dans les messages médiatiques et publicitaires, les « allants de soi » véhiculés depuis notre enfance sans en connaître le réel bien fondé. Ces messages représentent des injonctions, des habitudes que l’on a grimées sous le masque du bien-être alors qu’elles portent atteinte à votre vie et à votre plein d’énergie. Le manque de temps est celui généré par notre mode de vie. Il nous enjoint de consommer de l’info disponible rapidement sans la creuser ni l’interroger en faisant confiance à des sujets « supposés savoir ». Alors mettez vos casques et vos rangers car nous descendons dans l’arène !

 

  1. Café, aluminium, micro-onde…

    En premier lieu, dès que vous vous levez, ceux d’entre vous qui vont réchauffer leur café ou leur thé au micro-ondes posent le pied sur une mine. Vous commencez par irradier votre nourriture et pour peu que vous ayez un mug en plastique, vous allez manger des particules de plastique qui vont s’y mélanger et ainsi ingérer de nombreux perturbateurs endocriniens [1]! Si vous prenez votre café en poudre, il est en lui même source de problèmes. Soit la graine de café est grillée pour révéler les arômes puissants, ce qui fait disparaître par là même une bonne quantité de ses nutriments (en plus d’être saturé de pesticides), soit il est conditionné dans des capsules d’aluminium (cancérigène) pour s’adapter aux machines à café design ! Enfin, le café, souvent allongé pour se réveiller, ainsi que le thé, sont des aliments très acides qui vont donc acidifier votre PH corporel, milieu néfaste pour les échanges cellulaires et la production d’énergie.
      Le corps ne fonctionne à plein régime que dans le milieu le plus alcalin possible.

     

  2. Produits laitiers, antibiotiques, OGM…

    Ensuite, peut-être que fidèle aux publicités de votre enfance utilisant une prosopopée de vaches peintes de façons sympathiques et consentantes, vous pensez que « les produits laitiers sont vos amis pour la vie ! ». Le verre de lait semble très glamour, or, rien n’est plus faux. Tout d’abord, réfléchissons un peu. Le lait est destiné à faire grandir le veau en lui apportant des nutriments, des hormones de croissance qui conviennent à cette race et qui n’apportent rien à un être humain car trop puissants pour son organisme. Ce dernier n’a pas les enzymes et les moyens pour métaboliser ces hormones animales qui doivent faire prendre 300 kg à un veau ! Déjà, sur le plan de la logique, on constate qu’il y a une incohérence. Ensuite, nous nous apercevons, en consultant la littérature scientifique, que le syllogisme affirmant : nous avons besoin de calcium, or il est contenu en grande quantité dans le lait donc il nous faut ingurgiter de grandes quantités de lait, est faux. Plusieurs études internationales le montrent, sans compter que le lait le plus fréquemment bu, le lait UHT (chauffé à haute température) est débarrassé de tous ses nutriments par ce processus de chauffage. Et enfin, il faut savoir qu’une vache ne peut donner du lait qu’en mettant bas une veau et que pour des raisons de productivité elles sont inséminées artificiellement tous les deux, trois mois. Ce sont des vaches en détresse mentale (car on leur retire leur veau) nourries avec du maïs OGM, des antibiotiques pour les maintenir en condition. Pour toutes ces raisons, il est fort probable que vous ingériez des produits soit inutiles soit néfastes pour votre  santé[2].

  3. Céréales, sucre, hypoglycémie…

    Qui dit “lait” dit souvent “céréales” ! Peut-être que pour éviter le café et vous croire plus sains vous allez tester le petit déjeûner venu des Etats-Unis avec toutes ses gammes de formes et de goûts plus alléchants les uns que les autres ! Là encore vous mettez des bâtons dans les roues de votre organisme. Celui-ci va absorber tous ces sucres lents qui, provoquant l’effet inverse à celui désiré, vont induire une décharge excessive d’insuline qui va dissoudre tout ce sucre dans l’organisme.  Cela va produire une sorte d’hypoglycémie, le fameux « coup de pompe » de 11H ! (Le régime Paléo vous détaille les mécanismes physiologiques liés à l’insuline. (Cliquez ici pour consulter notre article sur le régime Paléo). Votre organisme doit posséder de solides capacités d’anti fragilité (voire prochain article à venir) pour continuer sa journée malgré les obstacles et handicaps que vous lui imposez. Là encore, le leitmotiv des messages médiatiques fait mouche et vous fait prendre des vessies pour des lanternes[3].

  4. Dentifrice, fluor, troubles hormonaux, problèmes de fertilité…

    Autre poncif, avant d’aller au bureau il faut se laver les dents et comme il faut le faire trois fois par jour, cela commence le matin. Or, votre prétendu allié principal est censé être le fluor ! Les dentifrices revendiquent le fluor dans leur composition alors qu’il est néfaste pour nous. Cet élément artificiel qui n’existe pas dans la nature se voit affublé de nombreuses tares pour ne pas dire dangers reconnus par l’OMS même. Des troubles de l’attention aux désordres nerveux et hormonaux en passant par les problèmes de fertilité, cet élément va à nouveau plomber votre organisme pour la journée ![4]

  5. Ouf…

… Les préparatifs sont presque terminés et vous allez enfin pouvoir sortir de chez vous. Vous allez respirer en échappant à toute cette toxicité que, paradoxalement, on vous a toujours présentée comme votre guide de bien-être ! Enfin marcher dans la rue va vous apporter les bienfaits de l’exercice et de la respiration. Mais soudain vous apercevez des lignes blanches qui quadrillent le ciel, les « chemtrails » laissés par les avions[5]. Ce sont des déjections qui, loin d’être inoffensives, s’avèrent très nocives sans que nous nous en rendions compte.

Peut-être venez-vous de recevoir votre premier appel sur votre portable rangé dans votre poche près de vos parties sensibles. Il pourra ainsi les alimenter en ondes contre nature toute la journée.  Pas de chance, la guerre contre l’organisme sain continue à votre insu !

Alors, un bon conseil…

… Doutez de vos routines acceptées de longues dates depuis votre enfance, furent-elle enseignées par la plus bienveillante des mamans. Questionnez les à l’aune de l’avancée de la science, de votre bon sens et de vos sensations. Et surtout méfiez-vous des messages et recommandations publicitaires se piquant de vous conseiller sur votre alimentation !! Leur intérêt n’est pas votre santé mais leur profit comme le montrent l’industrie agro-alimentaire, les lobbies laitiers et céréaliers[6]. Fourbissez vos armes dans cette guerre omniprésente et ayez confiance. Comme le disaient deux fameux héros (mais pour tout autre chose), en matière de vie saine et sauve : « la vérité est ailleurs ».

 

[1]Gilles Lartigot, EAT, Chroniques d’un fauve dans la jungle alimentaire, Editions Winterfields, 2017, pp.21-39

[2]Thierry Souccar, Lait, mensonges et propagande, Editions, Thierry Souccar Editions, 2008

[3]Mark Sisson, Le Modèle paléo, Editions Thierry Souccar, 2012, pp. 71 ;74 ; 156

[4]Bernard Montain, Fluor, une erreur médicale majeure, Edition Guy Trédaniel, 2007

[5]Claire Séverac, La guerre secrète contre les peuples, Editions Kontre Kulture, 2015

[6]Gilles Lartigot, EAT, chroniques d’un fauve dans la jungle alimentaire, Op.Cit., p. 13-14

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.